Soi retrouvé

Publié le 19 Juin 2010

La mort est une fin en soi

quand le soi n'existe plus.

Plus un son, plus un souffle,

que les pleurs de ceux qui

sont encore présents.

Présents dans cette obscurité

qui n'est qu'un absurde désir de fuite.

Fuite d'une vie trop dure

trop compliquée pour ceux

qui ont cessé de s'aimer.

Le soi n'a laissé qu'un corps

sans âme à qui on s'évertue

de donner un air vivant.

Corps froid, rigide, livide sans passion.

Cette passion qui avait déjà

quitté ce corps depuis des années.

Immobile, inerte mais enfin en paix:

Soi retrouvé

Rédigé par alapage

Publié dans #Le poême du moment

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article