Maman 31 mai 1944

Publié le 31 Mai 2010

Maman n'a plus vingt ans

Elle a porté à la force de ses bras fourbus

ses trois enfants qui ne l'ont jamais déçue.


Elle nous a tenu la main

à la croisée de nos destins.

Elle n'a pas choisi nos destinés

mais nous a guidé pour les trouver.


Elle nous a brandi comme une bannière

comme une victoire sur l'éphémère.

De nous elle a fait un drapeau

sans que cela devienne un fardeau.


Elle a lutté contre les préjugés

pour que nous atteignions notre liberté.

Elle garde le silence,

contemple un monde qui la dépasse

mais sans jamais être lasse.


Sa victoire est trois petits prénoms

qui fredonnent à son coeur

la mélodie du bonheur.

Rédigé par alapage

Publié dans #Le poême du moment

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article