La noce: Bertholt Brecht

Publié le 7 Octobre 2010

001Bertholt Brecht voulait créer des pièces didactiques, il associait aux dialogues des comédiens des apartés en direction des spectateurs. Il voulait faire participer les spectateurs, personnage à part entière, pour lui insuffler le goût de la critique.

Il désirait obtenir des jugements plutôt qu'un simple divertissement.

 "La Noce" est une critique verbale d'un mariage bourgeois, conventionnel qui tourne au ridicule."A partir du jour de tes noces, tu n'es plus une bête qui sert une maîtresse, mais un homme qui sert une bête, et c'est ce qui te tire vers le bas jusqu'à ce que tu aies que ce que tu mérites" L'humour est grinçant, limite vulgaire mais tellement hillarant. "Bien montés,ah ah ah, bien montés, c'est, ah ah ah, très bon...Bien montés c'est très bon, excellent; sinon, ha ha ha, ça ne donne rien, ha ha ha c'est trop excellent...ha ha ha."Son vrai titre "La noce chez les bourgeois" sera publiée en 1961, quelques années après sa mort. Les meubles partent en lambeaux et saccadent la pièce pour lui donner le rythme d'un premier jour de mariage qui sonnent les prémisces d'un échec." Il y aura quelque chose de cassé. Et c'est de ma faute". Mais chez  Bertholt Brecht, les scènes se finissent toujours bien mais un  peu bancal et fragile."ça ne fait rien! Il l'entraîne dehors. Obscurité. on entend le lit se fracasser"

Rédigé par alapage

Publié dans #Le lever de rideau

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mariec 04/11/2010 21:36


j ai vue la piece a saumur 2 HEURES 30 DE RIRE


MARIEC 07/10/2010 21:50


pas mal le satin