L'homme du Net (suite)

Publié le 2 Mars 2011

 Suite au départ de son amie, Mathilde s'écroula sur le canapé. Elle ferma les yeux pour se reposer un peu. Son esprit divagua et elle rêva d'un monde idéal où tous ses désirs pourraient se réaliser. Bien entendu, Fabrice fut au coeur de cette rêverie qui fut très brève car la sonnerie du téléphone retentit.

 Mathilde se précipita pour répondre. C'était son mari, qui d'une voix inquiète, s'informait de sa santé. Judith ne put s'empêcher d'instruire Claude de la fatigue de celle-ci. Mathilde le rassura, elle venait de faire une sieste sur le canapé. Maintenant, elle se sentait mieux et pouvait tranquillement ranger sa demeure. Claude lui ordonna de prendre soin d'elle et lui signala qu'il assurerait lui-même la préparation du repas du soir.

 Après avoir reposé le combiné téléphonique, elle s'attela à sa tâche afin d'oublier son rêve. La maison brillait mais le temps avait arrêté sa course folle. Elle décida, contre l'avis de son mari, de préparer le dîner. Cela l'occupa encore une partie de la journée. Absorbée par son activité, elle fut surprise de voir dans l'embrasure de la porte le visage de son mari qui l'observait en silence. Elle sursauta et lui sourit. Il l'embrassa avec tendresse et la gronda légèrement. Claude mit la table avec précision. Il fit asseoir Mathilde et la servit. Le repas se déroula en silence. Mathilde ne demanda même pas comment c'était passé la journée de Claude. Celui-ci mit cette attitude sous le joug de sa fatigue.

 Il lui prépara un bon bain parfumé à la rose, l'arôme préféré de Mathilde. Elle s'y plongea, ravie.

 Après une heure de détente, se sentant assez lasse, elle ne demanda pas son reste, s'allongea et s'endormit épuisée.

 Claude la rejoignit quelques heures plus tard, heureux de la contempler dans les bras de Morphée. Il constata qu'elle avait besoin de repos, un repos bien mérité pour une compagne aussi parfaite....


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par alapage

Publié dans #Once upon a time...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article