Facebook, Twitter

Publié le 30 Septembre 2010

Facebook, Twitter,

me voici un nouveau navigateur!

Je découvre un nouveau monde,

celui qui me hante et m'inonde.

 

Je crée avec soin et application,

un moi plein d'admiration.

J'affiche mon plus beau minois.

Mes affections et mes passions,

 je les inscris avec distinction.

 

Sur la toile, j'ai retracé

toutes mes jeunes années.

Comme un forcené,

de nombreux amis, j'ai accepté.

D'un simple clic,

c'est le déclic:

des amis, des connaissances, des relations rappliquent.

 

J'ai recréé mon réseau social,

dans cet univers devenu asocial.

D'un acte banal,

je me suis rendu indispensable.

Mais par ce clic devenu fatal,

je ne parle plus,

je tape, frappe de façon discontinu.

Ce clavier relié au monde entier,

est, pour moi, un lien, un flux et un levier.

Mon combiné, je n'ai plus décroché

car mes doigts ont décidé de pianoter.

Rédigé par alapage

Publié dans #Le poême du moment

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mariec 30/09/2010 20:08


c est dangeureux si on se laisse prendre dans la toile