Adieu Libertés

Publié le 3 Novembre 2010

Liberté de la Presse

que notre État compresse!

Pas un soupçon, pas un écho

pour les partisans du cahot!


Du journaliste, je tairais la voix

au nom de vos propres lois,

fixées par un despote

qui protège tous ses potes!


De quelques petits larcins,

 vol d'ordinateurs que l'on veut bénin

à une petite écoute

qui me dégoûte!


Tuer le droit de savoir,

pour nous réduire au désespoir!

Savoir: c'est le pouvoir!

Se taire c'est laisser faire!


Doit-on chercher la vérité

dans les journaux à l'Etranger

pour se tenir informé

de l'actualité non censurée?

Rédigé par alapage

Publié dans #Le poême du moment

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

latata 03/11/2010 15:14


Bien dit! Fais gaffe tu risques d'être espionnée ;)