DEDANS LE CENTRE POMPIDOU-METZ: Charlie Zanello

Publié le 27 Mai 2018

DEDANS LE CENTRE POMPIDOU-METZ: Charlie Zanello
DEDANS LE CENTRE POMPIDOU-METZ: Charlie Zanello

Charlie Zanello : quand un artiste contemporain sublime l'art moderne !

 

Suivre les évolutions d'un artiste reste toujours des moments privilégiés de partage. Du "15 Bis Faubourg Ste BERTHE" à "DEDANS LE CENTRE POMPIDOU-METZ" et en passant par ses traits d'humour mensuel dans le "Fluide Glacial", quelques années se sont écoulées pour notre plus grand plaisir.

 

Dans ce recueil de croquis, Charlie Zanello accompagne son lecteur dans les coulisses de ce musée emblématique de Metz. En tant qu'employé de la librairie de ce magnifique lieu culturel, il saisit furtivement et à son insu le visiteur féru d'art, le gamin obligé de se coltiner avec sa classe les délires d'artistes modernes dont il ignore l'existence, etc. Il croque ses collègues à leurs dépens et n'oublie pas de se mettre en scène. 

 

Le trait se veut magistral et poétique. Le crayon habile, futé, retrace les évolutions du Pompidou comme les Messins aiment à le nommer (Eh oui, le vrai Pompidou est à Paris ! ; tous les Parisiens vous le signaleront :-) ). La structure architecturale avait étonné, surpris, fait râler les plus réfractaires. Puis cet ovni a su prendre sa place dans le coeur des habitants. Cette architecture a subi quelques revers dont l'artiste a su figer l'instant. 

 

Des rencontres d'artistes connus, croisés dans un ascenseur, aux détours de buffets où les employés étaient peu conviés, Charlie dépeint une vie quotidienne truculente et emblématique. Pour l'auteur, tous les évènements deviennent des sujets potentiels. Son imaginaire ne cesse de se multiplier, ses regards captent les scènes, son cerveau ébauche de nouveaux propos et sa main aguerrie trace sur les feuillets un pan de vie mémorable.

 

Encore ébahie par cet artiste qui ne cesse de me surprendre, je vous conseille de l'offrir aux aficionados de BD, aux admirateurs d'art et aux amoureux des poètes du trait.

 

la toiture était faite pour recueillir la pluie et la neige dans ses piliers...
où une résistance devait faire fondre la neige pour l'évacuer sous terre...
on dirait qu'ils ont sous-estimé la neige de Lorraine ahah
les cons.

C'est comme ça qu'on reconnait les experts.
Ils citent toujours des noms qu'on ne connait pas.
ah d'accord
ben oui

bon ben voilà je suis venu rendre mes clefs.
ok, pose-les par là.
parce qu'en vrai, c'était mon dernier jour aujourd'hui. c'est pour ça.
du coup je m'en vais
d'accord!
pour toujours
ah ok.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par toujoursalapage

Publié dans #Mon coin BD

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article