Les Mots

Publié le 5 Novembre 2016

Les mots semblaient pour moi

incroyablement touchants.

Ils se laissaient hachurer,

piétiner, ânonner, tronquer,

sans jamais se rebeller.

 

Les mots s'arrondissaient en bouche

se liquéfiaient sans retouche.

Parfois, hésitant

cependant jamais absent.

 

Les mots décrivaient le monde

avec ses peines et ses espoirs

sans note de désespoir.

Ils se voulaient choquants

parfois même violents.

 

Mais jamais, ils ne s'élevaient plus haut

que pour transcender la justesse des trémolos.

Les mots illuminaient les regards

sans jamais émettre d'écart.

 

Se jouant des sonorités,

ils s'inscrivaient en vérité :

L'amour, ils déclamaient,

Les pleurs, ils les consolaient,

Les rires, ils s'en abreuvaient.

 

Hélène Cousin

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par toujoursalapage

Publié dans #Le poême du moment

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article